Les forçats de la routeAlbert Londres

sans entracte
mardi 20h30

Résumé

L’intégrité d’Albert Londres est devenue un emblème du métier de journaliste. En 1924, entre le 22 juin et le 20 juillet, il couvre le Tour de France cycliste. Son œil est neuf, son étonnement total. Nicolas Lormeau prête sa voix à ses chroniques et aux quelque cent- cinquante hommes roulant « à la dynamite », sur des vélos sans dérailleur et des routes qui n’en sont pas. Des épreuves de montagne, où tous risquent leur vie dans les descentes, aux étapes de plaines où les silex déchirent les cuisses, la poussière brûle la peau et les yeux, l’acteur s’identifie au grand reporter et donne corps à ce monument littéraire, récit d’un autre temps.

Distribution

Conception et interprétation Nicolas Lormeau
Production Comédie-Française / Studio-Théâtre

Galerie photos

Crédit photos

Vincent Pontet, collection Comédie-Française